Shazam se fait racheter 400 millions de dollars par Apple  

Valorisé 1 milliard en 2015, Shazam se fait racheter 400 millions de dollars par Apple

Lors de son dernier tour de table, qui avait atteint 30 millions de dollars en février 2015. La société londonienne était en effet valorisée à hauteur de 1 milliard de dollars, l’élevant de ce fait au statut de licorne. En moins de deux ans, la valorisation de Shazam a ainsi subi une baisse spectaculaire de 600 millions de dollars. Selon une étude publiée cet été par deux chercheurs des universités de Stanford et de Colombie britannique. Plus d’une licorne sur deux serait sur-évaluée. Plus précisément, cette sur-valorisation concernerait 116 sociétés sur un total d’environ 200 licornes recensées à travers le monde.

100 millions d’utilisateurs par mois

Fondée en 1999 par Avery Wang, Chris Barton, Dhiraj Mukherjee et Philip Inghelbrecht, quatre expatriés américains basés à Londres, Shazam a développé une application intelligente capable d’identifier le titre d’une chanson en quelques secondes grâce au microphone du smartphone. Pour ce faire, la technologie de reconnaissance sonore développée par l’entreprise est associée à une immense base de données qui regroupe quasiment toutes les chansons existantes.

Téléchargée plus d’un milliard de fois depuis son lancement. L’application compte plus de 100 millions d’utilisateurs par mois. Malgré son succès planétaire, Shazam a toujours rencontré des difficultés pour atteindre la rentabilité. L’an passé, la société avait misé sur la publicité avec son offre Shazam for Brands pour rééquilibrer ses comptes.

Freiner les ardeurs de Spotify 

L’acquisition de l’application de reconnaissance musicale constitue une aubaine pour Apple. Afin de réaliser des millions de dollars d’économies chaque année. Et pour cause, la firme de Cupertino payait une commission à Shazam à chaque fois qu’un utilisateur était redirigé sur iTunes pour acheter un morceau. Cependant, Shazam redirigeait également ses utilisateurs vers les plateformes de streaming comme Spotify ou Google Play Music.

Avec ce rachat, Apple peut donc faire d’une pierre deux coups, en décrochant d’une part l’exclusivité de Shazam et en coupant l’herbe sous le pied de ses concurrents du streaming d’autre part. Sur ce segment, la marque à la pomme doit notamment affronter le Suédois Spotify, qui revendique 60 millions d’abonnés payants, soit le double d’Apple Music. De plus, le géant du secteur, qui prévoit d’entrer en Bourse en 2018, vient de conclure un accord avec Tencent pour avoir un accès privilégié au marché chinois. Tencent possède deux services de streaming musical en Chine. A savoir QQ Music et KuGou, qui représentent une base cumulée de 450 millions d’utilisateurs.

Sources : Maxence Fabrion Journaliste chez Adsvark Media / FrenchWeb – We Love Entrepreneurs

Microsoft choisi par Renault Truck pour AR dans le contrôle de la qualité des moteurs

Industrie automobile de la RÉALITÉ DU MARCHÉ accélère l’utilisation de l’AR via Microsoft

Entre les essais de Renault Truck sur les HoloLens dans les usines. L’industrie automobile est fière de la réalité augmentée pour améliorer les opérations internes et engager les consommateurs.

Pendant ce temps, bien qu’Apple ait fait sa première partie pour AR avec ARKit.  Il continue d’accélérer son développement matériel avec une nouvelle acquisition.

Microsoft choisi par Renault Truck pour AR dans le contrôle de la qualité des moteurs

Le fabricant français Renault Trucks se tourne vers HoloLens pour améliorer les processus de contrôle de la qualité avec ses opérations d’assemblage de moteurs.

Une équipe d’incubation interne d’une vingtaine de collaborateurs. Collabore avec le partenaire technologique Immersion pour concevoir un prototype de l’application, en cours de test sur le site de Lyon.

Image par Renault Trucks / YouTube

Pour en savoir plus, découvrez comment la mise en œuvre de l’AR de Renault se compare aux efforts d’autres opérations de fabrication …

Source : Next Reality BY TOMMY PALLADINO

 

Amazon Sumerian : créez des Apps AR et VR !

Amazon Sumerian : créez des Apps AR et VR !

Jeff Bezos est encore devenu plus riche grâce à l’épisode du Black Friday. En effet, le boss d’Amazon, qui était déjà devenu l’homme le plus riche de la planète il y a peu, vient de voir sa fortune personnelle passer le cap … des 100 milliards de dollars.

Oui ! Amazon a décidé de se lancer dans le monde des plateformes. Permettant de créer des applications et environnements conçus pour s’afficher sur différents types de terminaux et matériels (mobiles, masques, casques, lunettes…). C’est notamment lors de l’événement re:Invent 2017, qui a lieu en cette fin de mois de Novembre à Las Vegas, que le géant technologique a dévoilé son dernier projet.

Amazon Sumerian, une sorte d’ARKit à la sauce Jeff Bezos : créez facilement, et sans la moindre connaissance en code ou en graphisme 3D, vos propres Apps AR et VR 

Encore une certaine démocratisation de la réalité virtuelle et de la réalité augmentée. Amazon, tout comme Apple et Google, souhaite que tout le monde puisse créer des Apps AR (mais aussi des Apps VR dans ce cas). Les matériels supportés sont Oculus Rift, HTC Vive. Ainsi que les terminaux mobiles iOS. Le support pour Android ARCore suivra.

Amazon Sumerian sera d’abord disponible en bêta et a été conçu sur les API JavaScript WebGL et WebVR. Respectivement pour le rendu graphique et le support pour les terminaux VR. Un autre point important à noter : Sumerian est également comptabiela avec le framework ARKit de réalité augmentée pour mobiles iOS.

Sources :360natives